Une clé essentielle pour comprendre la culture des groupes et faciliter leur évolution.

La spirale dynamique est un modèle issu des travaux de Clare Graves (1914-1986), un psychologue évolutionniste américain, collègue de Maslow, qui étudia comme lui les motivations profondes de chacun et ce qui fait les fondements de sa « culture ».

Graves a montré que chacun de nous possède une vision du monde fondée sur des valeurs profondes. Ces valeurs, distinctes des valeurs de surface que l’on peut voir apparaitre à travers les activités, bonnes pratiques, coutumes et habitudes sont des systèmes de pensées cohérents correspondant à des niveaux de conscience et d’énergie.
Chaque niveau définit le Bien (ce qui est correct de faire) le Beau (ce qui est appréciable) le Vrai (ce qui est réel) et constitue ainsi une vision du monde cohérente. D’un niveau à l’autre, les besoins se transforment et se dépassent les uns les autres. Ainsi passe-t-on en alternance d’un niveau centré sur l’individu à un niveau centré sur les besoins collectifs. L’individu ayant successivement besoin de s’affirmer puis de s’intégrer dans le groupe et à nouveau s’y affirmer pour s’y fondre de nouveau à un autre niveau.
L’ensemble de ces niveau forme une holarchie. Ainsi les niveaux se succèdent les uns aux autres dans un processus d’intégration et de dépassement. Le second niveau englobe et dépasse le premier et ainsi de suite. Cela ne constitue pas une hiérarchie mais bien une évolution continue comme l’illustre bien la forme de la spirale.
Les six premières visions du monde, identifiées par un nom de couleur, de beige à vert, constituent un premier niveau d’évolution. Les suivants (jaune et turquoise) constituent un second niveau plus intégrateur et amènent l’individu à passer des besoins de l’Avoir à ceux de l’Etre. La spirale dynamique offre alors une lecture spirituelle du monde en cela qu’elle donne sens au réel et décrit une vision du monde transcendante.
Et comme c’est le cas avec les niveaux de la pyramide de Maslow, chacun de nous évolue en permanence à travers les différents niveaux de la Spirale et retourne régulièrement visiter les niveaux les plus fondamentaux dès que les changements à vivre impliquent des remises en question profondes.
Au niveau des organisations, on observera que la culture d’un système se comprend alors comme le partage par un groupe d’individus d’une même vision, d’une même cohérence partagée de besoins. Et en matière de conduite du changement, on pourra observer les mêmes régressions dans les premiers niveaux afin d’aller y re-fonder les bases de la nouvelle culture.
Comprendre le paradigme de chaque niveau permet de comprendre comment fonctionne un individu, un groupe ou une organisation. En management, cette compréhension est particulièrement utile car elle donne au manager des clés indispensables pour comprendre comment fonctionnent ses équipes et les individus qui les composent.
Une très belle perspective pour accompagner les changements actuels… !