Parfois je me sens mal. J’ai peur et je doute de moi. Et du coup, je me dis que si ça se voit, je vais être mal jugé et rejeté. C’est mon scénario qui veut ça. Et alors je me sens encore plus mal. Et là je me dis qu’il ne faut surtout pas que les autres s’en aperçoivent car ils pourraient vraiment me rejeter…

Pour sortir de ce type de cercle vicieux, Brené Brown dans « Le pouvoir de la vulnérabilité » nous invite à reconnaître notre vulnérabilité, c’est à dire à prendre conscience de nos limites, de nos blessures et de la difficulté que nous avons, parfois, à nous trouver à la hauteur de l’image que nous aimerions avoir de nous-même. Nous nous jugeons et oubliant que nos limites et nos erreurs n’enlèvent rien à notre valeur profonde.

Je fais l’expérience que ce qui me rend fragile, ce sont les hontes et les jugements dévalorisants que je me porte à moi-même. Ils arrivent quand je me laisse aller à une comparaison ou à une projection. Je me fais du mal tout seul.

Cela dure un petit moment et puis je réalise ce que je suis en train de faire. Je me juge négativement pour ce qui n’est même pas une réalité, mais seulement une idée négative de moi-même.
Alors je me ressaisis. Je me recentre, je respire, je mets une musique qui me fait du bien et j’appelle en moi l’énergie bleue de la détermination et de la volonté personnelle. Et je m’installe à mon bureau pour créer quelque chose de neuf et qui va dans le sens de ce que j’ai décidé de réaliser dans ma vie. Cela peut être une photo, un dessin, un texte comme celui-ci ou un projet de formation, une démarche constructive, peu importe. Je me demande alors ce que je peux dire ou faire qui serait vraiment moi et qui me permettrait de montrer ma différence en toute authenticité. Et je prends en conscience la décision que je vais me montrer, à travers cette création, tel que je suis, avec mes talents et mes tâtonnements, mes erreurs et mes gaffes. Et cela me fait vraiment du bien. Je retrouve ma satisfaction, et d’un seul coup je ne suis plus en manque d’amour, mais dans l’amour de moi-même et donc détaché de ce que pensent les autres.

S’aimer soi-même, avec authenticité, c’est cela pour moi le pouvoir de la vulnérabilité.

Si ce texte vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

Si ce texte vous à plu, n’hésitez pas à le partager.
Et venez me rejoindre sur ma page Facebook.