Et oui, on peut être autiste, parler et, en plus, avoir des choses à dire.

C’est le cas de Julie Dachez, alias Super Pépette, doctorante en psycho, militante, végétarienne, blogueuse et… autiste Asperger. Elle publie une très intéressante BD « La différence invisible » Edition. Elle y conte son histoire personnelle d’autiste. Et présente de manière sensible et imagée ce qu’est sa vie d’autiste. Allez voir ce qu’elle raconte, c’est vraiment intéressant et ce serait dommage que je vous raconte ça avec mes mots. Les siens sont bien plus juste.

Je me suis passionné pour ce récit car les histoires de différence de mode de fonctionnement m’ont toujours intéressé. Etant moi-même un drôle de zèbre…

Après avoir lu la bd j’ai eu envie d’en savoir plus sur son auteur. Je suis allé parcourir son blog (voir ci-dessous).

Je trouve son témoignage très intéressant car il nous montre, une fois de plus, que nous ne sommes vraiment pas tous pareil et que nos comparaisons n’ont pas d’autre sens que de nous faire croire que nous sommes « normaux ». Mais qu’est-ce que la norme?

Pour moi, être normal, c’est être différent. Quelle que soit cette différence. Car c’est cette différence qui nous rend unique et donc intéressant. Quand j’utilise le test de personnalité de Myers-Briggs (MBTI) avec une équipe, je remarque combien il est précieux de montrer à chacun combine l’équipe est plus riche quand il y a en son sein des différences. L’uniformité en matière de fonctionnement d’équipe ne devrait jamais être.

En tout cas je trouve remarquable que cette femme, forte de son diagnostic et sachant utiliser au mieux les caractéristiques de sa personnalité arrive à transformer sa vulnérabilité en véritable atout. Elle raconte comment elle s’est perdue elle-même en essayant de ressembler à tout le monde et comment elle a fini par faire un burn-out salutaire. Oui salutaire car cette épreuve lui a permis de prendre conscience qu’il fallait qu’elle change de vie. Et c’est ce qu’elle a fait.

Aujourd’hui elle est entrée dans une véritable spirale vertueuse et attire a elle non seulement la sympathie mais aussi de belles opportunités d’emploi et de magnifiques projets.

Alors, pas besoin d’être autiste pour cela. Il suffit d’être soi-même… Pas si facile, mais à notre portée, non ?

Si cela vous intéresse allez voir le blog de Super Pépette.

Et n’hésitez pas à partager ce texte autour de vous.