Quoi de plus réjouissant que cette odeur chaude et persistante du pain grillé? Et voir le beurre fondre au contact d’une mie chaude et croustillante? Et le miel qui se répand et fini par couler un peu sur les doigts lorsque je porte la tartine à ma bouche? Mmmmh Miam.

J’adore cela et je prends un réel plaisir à me préparer ce genre de tartine le matin, alors que mon esprit est encore un peu dans le brouillard et que la lumière de l’automne tarde à se montrer à travers une légère brume.

Pour moi, griller mon pain c’est lui donner une couleur chaude et contrastée allant du doré au brun foncé. C’est relever son goût avec des saveurs plus intenses de croûte et de mie chaude. C’est sentir le croustillant de la tartine qui croque sous la dent et fait que chaque bouchée me remplit autant les oreilles que la bouche. Et c’est remplir mon nez de cette odeur qui va durer une bonne partie de la matinée dans la cuisine.

Tous mes sens sont sollicités et me font me sentir sensible et vivant. Je me réveille de partout. Et je ressens la joie d’Etre.

J’aime bien aussi cette idée que j’ai le choix le matin entre l’ordinaire d’une tranche de pain rassis de la veille et ce festival de tout petits plaisirs facilement abordables, avec juste un peu de chaleur.

Chaque matin j’ai le choix. Je peux rester sur l’ordinaire et même m’en plaindre (encore du pain rassis!) ou prendre l’initiative de mettre un peu de chaleur dans ce que l’on fait et rendre cet instant des plus banals beaucoup plus émoustillant.

Mettre de la chaleur, c’est à dire mettre du coeur à ce que l’on fait, et faire ce qui nous fait plaisir pour embellir le réel et porter toute son attention sur ses sens plutôt que sur ses pensées et les infos du matin est un choix. La tartine devient alors un exercice de pleine conscience. J’observe à travers chacun de mes 5 sens les sensations de plaisir que me procure l’instant. Juste dans l’instant. Dans cette plénitude du contact avec moi-même.

C’est l’occasion de trouver en soi la sérénité et de doper son cerveau des bonnes hormones qui lui feront du bien toute la journée. C’est pas long et c’est facile.

C’est là encore, l’occasion de réaliser qu’en chaque instant de notre vie tout est parfait.